Rechercher

RAJ BISWAS A PENSÉ MOURIR

Le 16 mars, Priyanka Karmakar, enseignante à

notre école de Calcutta Rescue constate que l’un

de ses élèves saigne abondamment du nez. Le

jeune garçon était parti aux toilettes et s’est mis

spontanément à saigner.



L’enseignante a d’abord pensé que ceci était

la conséquence de la forte chaleur ambiante

d’avant mousson. Elle conseilla alors à son élève

de se reposer et de bien s’hydrater avec de l’eau

et des jus. Mais les jours suivants, Raj Biswas,

l’élève dont il est question, se remit plusieurs

fois à saigner. Il fut alors conduit à l’hôpital gouvernemental

mais son admission lui fut refusée.

Raj Biswas a 13 ans et il vit avec ses grandsparents

dans la communauté du bidonville de

Strand Road depuis qu’il a perdu ses 2 parents

dans son plus jeune âge. Ce sont donc ses

grands-parents, paniqués par le refus d’admission

de l’hôpital, qui ont appelé la directrice de

nos écoles pour lui demander de l’aide.

Cette dernière a alors rassemblé le peu qui

constituait le dossier médical de l’enfant, l’historique

des maux et elle a transmis le tout à la

Dresse Alakananda Ghosh, chef du département

médical de Calcutta Rescue. La Dresse Gosh a

alors prescrit une médication qui ralentit progressivement

les hémorragies. Raj était censé

être rapidement pris en charge à la clinique

DOTS de la ville (programme de suivi de la tuberculose)

pour des investigations mais le cyclone

Amphan est venu tout chambouler.

Il a fallu attendre le 27 mai pour que la clinique

soit en mesure de prendre ce patient. On lui détecta

alors une hémoptysie récurrente (crachats