Voulez-vous soutenir notre action? 

IBAN CH69 0076 7000 K543 8814 9

BCV,  Rue du Collège 2, 1860 Aigle

Fondation Calcutta Espoir - Ch. de la Biole 3 - 1860 Aigle - Suisse

Vous aimez les histoires ?
Alors prenez le temps de vous asseoir deux minutes pour que je vous en conte une pleine de vie et d’espoir.

Il y a trente ans, Jack, un médecin anglais soignait gratuitement les déshérités de Calcutta. Il voyait tous les jours des dizaines de femmes se rendre avec leurs nombreux enfants dans sa modeste clinique installée à même le trottoir. La plupart de ces femmes, réfugiées courageuses étaient illettrées et tous ces enfants l’étaient également.

Un jour, face à l’immensité de sa tâche, Jack se dit que, plutôt que de soigner uniquement les plaies, il fallait aussi s’attaquer aux racines de la pauvreté. Il réussi à convaincre les bénévoles qui œuvraient à ses côtés de remuer ciel et terre pour récolter quelque argent et, peu de temps après, il trouvait à louer à peu de frais une ancienne maison close dans le quartier pauvre de Sonagachi.

A chacune de ses consultations, le médecin insistait alors pour que ces patientes lui confient leurs enfants, leur offrant de les soigner, de les nourrir et de faire gratuitement et quotidiennement leur éducation.

Après quelques semaines seulement, les voix vives des enfants de la rue emplirent les nombreuses chambres devenues salles de classe. Leurs rires succédèrent aux murmures dans les couloirs fraichement repeints de bleu, et, dans le grand hall aménagé, tous se retrouvaient à midi, assis, ensemble autour d’une grande poêle où cuisait doucement un repas bienvenu.

Trente ans plus tard, Jack habite toujours la petite chambre minuscule qu’il s’est aménagée sous les toits de cette même maison. Les rires et les chants des enfants y résonnent aujourd’hui tous les jours, et chacun d’eux salue respectueusement le vieil homme, lorsque, chaque matin, il descend lentement les escaliers de pierre pour se rendre encore et toujours à sa tâche, offrir chaque jour une aide et un avenir à ceux qui n’ont rien.

Je ne saurai vous dire précisément le bonheur, la joie profonde qui m’étreint encore lorsque je repense aux jours passés dans ces classes bondées, à même le sol, entouré par ces jeunes écolières et écoliers aux yeux et aux cœurs grands ouverts, qui, chaque jour, pour quelques heures, s’accrochent à cette chance inespérée de pouvoir apprendre à lire, à écrire, à compter, à danser, à chanter, avant que de retourner dormir, ici sous un pont, là dans une maison de carton.

Les deux écoles mises en place par le Docteur Preger ne suffisent plus à accueillir les 740 enfants et adolescents qui bénéficient actuellement des programmes gratuits d’enseignement distillés par notre équipe pédagogique joyeuse et dévouée. Malgré nos efforts, des milliers d’enfants des rues ne sont toujours pas scolarisés.

Aujourd’hui, nous avons le projet immense et un peu fou d’ouvrir une nouvelle et grande école et nous voulons vous inviter à partager nos rêves, un peu de cet idéal universel qui veut que chaque enfant ait accès à l’éducation.

LE PROJET

Chaque roupie compte !

 

Budget : 16'102'690 Roupies

Récolté ce jour : 5'825'200 Roupies

Vous vous êtes amusés à faire le calcul ? 

Alors oui, nous parlons là effectivement d'un projet Immense ! Immense de par la cause qu'il veut défendre, immense aussi de par son ampleur ! D'ici deux ans, cette grande école pourra accueillir jusqu'à mille élèves, du premier cycle primaire jusqu'au dernier cycle du secondaire. Elle deviendra sans doute la plus grande école gratuite de Calcutta ! 

 

La plupart des élèves suivront l'ensemble de leur cursus au sein de cet établissement, d'autres parviendront au fur et à mesure de leur apprentissage à rejoindre les établissements scolaires gouvernementaux. Certains enfin, comme dix de nos élèves cette année, seront en capacité d’entreprendre des études supérieures et nous continuerons alors à les suivre et à les soutenir financièrement jusqu'à l'obtention de leur diplôme. 

CCP 18-6071-8

IBAN CH94 0900 0000 1800 6071 8

Mention / Caclutta Espoir - Nouvelle école